Partagez

Sujet Commun : Fête d'intégration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Invité
Invité

Anonymous


Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sujet Commun : Fête d'intégration Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 EmptyMer 3 Aoû - 18:22
 
Fête d'intégration

J’aime de moins en moins la tournure que prend la discussion entre l’inconnu et moi-même. Depuis gamine, j’ai toujours détesté la violence et les bagarres et j’ai peur qu’il se passe ce genre de chose entre l’homme qui est légalement mon mari et l’homme dont j’ignore l’identité. Cette soirée est un désastre : j’ai déjà été le centre d’une partie du monde par cette histoire de baiser, je ne voudrais pas être à nouveau au centre des discussions au sujet d’une bagarre entre deux connaissances…  En tout cas, j’ai l’impression qu’il n’a pas peur d’une mauvaise réputation !

Certes Henry a beaucoup de choses à se reprocher et notamment celle d’être violent envers une femme. « Mais est ce bien juste de lui rendre l’appareil ? » Je me pose sincèrement la question… « N’est-il pas préférable d’appeler les flics ou un juge que de faire justice nous même et de finir par la case prison sans peine et sans sanction pour lui ? » Je me perds dans mes pensées et commence à parler tout haut :
« Il n’est pas un saint c’est sur ! Mais mesures-tu les conséquences de tes actes ? Lui blessé, toi au commissariat de police pour coup et blessures ? En vaut-il vraiment la peine ? » Je sursaute, surprise d’avoir étalé mes pensées au grand jour. D’une certaine manière, je défends mon « homme » ne voulant pas le voir blesser et de l’autre, je tente de protéger celui qui me fait redécouvrir l’amour.

Je suis tiraillée entre deux eaux : je ne suis pas méchante en général mais j’ai envie de voir mon « ex » souffrir comme moi j’ai eu mal et l’oublier pour toujours mais d’un autre coté, il y a tellement eu de bons moments que je ne peux l’oublier : notre première rencontre, notre première soirée, notre premier baiser, notre première fois et ma première fois, les vacances passées au ski ou à la mer, etc. Je ne l’aime plus, j’en ai une peur bleue, j’ai l’envie qu’il souffre mais d’un autre coté mon cœur est blessé de le faire souffrir. « Il serait peut être temps d’arrêter d’être soumise et de vouloir le protéger ma petite Katie, surtout si tu décides de divorcer »

Toujours dans ses bras, je me décale un peu de son étreinte. Je le fixe dans les yeux et l’écoute me demander d’appeler mon mari. Je soupire et fais un signe négatif de la tête tout en lui expliquant d’une voix douce mais ferme :
« Inconnu.  Je t’arrête tout de suite ! Je ne lui téléphonerai pas pour plusieurs raisons : Un : j’ai changé de numéro de portable et je ne tiens pas à ce qu’il le découvre. Deux : fou de rage, il pourrait s’en prendre à d’autres personnes et je veux que personne ne soit blessé. Et en trois : tu pourrais avoir des ennuis et je ne veux pas de ça pour toi. Tu es jeune tu as encore toute ta vie devant toi ! » C’est clair, net et précis. Je ne veux aucun problème. Il veut me protéger je peux le comprendre (même si je n'en ai pas spécialement l'envie) mais pas en utilisant la force.


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Anonymous


Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sujet Commun : Fête d'intégration Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 EmptyMer 3 Aoû - 20:04
 
Fête d'intégration
“Sometimes I believe that this less material life is our truer life, and that our vain presence on the terraqueous globe is itself the secondary or merely virtual phenomenon.”
C
’était maintenant une évidence je n’avais pas ma place à cette fête et je n’avais pas envie de pourrir l’ambiance c’est pourquoi je m’empressai de terminer mon verre pour ensuite me lever de l’endroit où je me trouvais. Les rencontres forcées n’étant pas trop mon truc et n’ayant pas envie de me retrouver de nouveau face à cette mascotte, qui semblait vouloir jouer les entremetteurs, je décidai qu’il était plus sage de quitter les lieux. De toute façon qui allait remarquer mon absence ? Personne, j’en étais persuadé.

Me levant, me frayant un chemin au milieu de tout ce beau monde, je décidai de me diriger vers la sortie afin de me diriger vers le stationnement là où se trouvait ma voiture. Un peu de tranquillité, cela ne pouvait que me faire un bien fou, m’asseyant sur le capot de ma voiture je décidai de m’allumer une cigarette. Ici personne ne risquait de me faire les gros yeux, comme si je commettais un acte criminel. Portant la cigarette à mes lèvres je décidai l’allumer. Évidemment certains allaient finir par me dire qu’une cigarette réduit l’espérance de vie d’environ 5 minutes, c’est ironique car en y pensant bien c’est exactement le temps que cela prend pour la fumer.



© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Anonymous


Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sujet Commun : Fête d'intégration Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 EmptyJeu 4 Aoû - 16:58
 


   
clément. ( Alasky )
    Integration party ( fête d'intégration )

J
'ai beau être petit, maigre et à l'apparence d'un enfant, je n'ai pas peur de me retrouver au comisssariat.
Déjà que mon homme est avocat, j'aurais pas de mal à me faire défendre par quelqu'un.
Mais j'aurais toujours des arguments pour cette future baguarre, si elle arrivait.. Une femme n'est pas faîte pour être battue.
Ni pour être abusé, il y a de nombreuses associations qui luttent contre la violence des femmes, et se vaut-rien qui ne doit même pas lire le journal, vient enfreindre cette loi.
Je vais lui montrer c'est quoi être un homme, ce n'est pas parce qu'on est un homme qu'on est supérieur à une femme.
Il aurait beau se paraître supérieur aux femmes, je vais toujours le rabaisser.
Je suis sûr qu'après, il ne va plus faire l'homme supérieur.. Il sera même inférieur..
Je suis presque une femme, je vais lui appendre qu'est-ce qu'est un homme.
Je suis sûr qu'il aura pas peur de se battre avec un ado' comme moi, mais je peux lui apprendre les manières de se battre.
C'est différent un homme qu'une femme, mais ce n'est pas la violence qui fait la différence, si il est en manque, c'est qu'il ne veut que faire l'amour, les sexs addict, c'est autre part.
Il est peut-être en manque, mais jusqu'à frapper sa femme, ce n'est même pas de l'amour qui l'est unies.. C'est la violence.
Il aura beau être plus grand que moi, l'amour a changé.. Je suis peut-être né de la dernière pluie, je sais qu'est-ce que c'est vraiment l'amour.

Je me tenais droit devant elle, hâte d'attendre sa réponse, je suis loin d'avoir peur d'un homme qui bat sa femme.. Avec moi, il se battera encore mieux.
Je ne suis pas du genre à me bagarrer à tout vas, j'emploie la bagarre quand il le faut.. Et en ce moment-là, je serais prêt à tout !
Une femme aussi belle, blonde aux yeux bleus, gâchés par des coups et des blessures, transmits par son mari.
C'est incompréhensible, j'ai la rage en moi.. L'envie de me battre me vient si rapidement, que je serrais les points la colère en moi.
Ce n'est même plus un homme, c'est un sérial-killer, je ne comprends pas c'est personne..
C'est un homme qui ne connait mêmme plus qu'est-ce que c'est l'amour..
Il ne doit même pas exister si c'est pour battre une femme..
Je ne pensais pas être venu pour me battre, mais je devais le faire.
« Il n’est pas un saint c’est sur ! Mais mesures-tu les conséquences de tes actes ? Lui blessé, toi au commissariat de police pour coup et blessures ? En vaut-il vraiment la peine ? »
Je la voyais sursauté, elle ne devait pas avoir été aussi libre depuis aussi longtemps..
Et comme par hasard qui l'a empêché ? Son mari violent.. Je ne supportais plus de rester dans mon coin.
« Je m'en fou d'être au commissariat, je veux défendre les droits des femmes, et faire voir à ce vaut-rien qu'est-ce que le vrai amour ! »
Je criais presque dans ses oreilles, m'énervant de plus en plus, je voulais qu'il vienne très rapidement, si rapidement que je pouvais le voir arriver.

Je savais qu'elle ne voulait pas que je me baguarre avec son mari, car elle ne voulait pas qu'il souffre..
Mais veut-elle vraiment fuir encore et toujours son mari, en ayant peur de le voir ?
Veut-elle ne pas divorcer en restant dans son coin, peur de lui avouer qu'elle ne l'aimait plus.
Elle voulait vraiment rester bloquée entre les mailles du filet qu'est la violence ?
Je ne me posais aucune question, car je savais au fond d'elle, qu'elle voulait que je le fasse partir à jamais.
Je la plaquais contre l'arbre derrière elle gentillement, j'étais alors collé à elle, sentant sa poitrine collée à la mienne.
Je vennais coller ma bouche à son oreille lui murmurant des paroles prouvant que je devais le faire fuire.
« Veux-tu le fuir encore et toujours, avec la peur de lui avouer que tu ne l'aimes plus ? Veux-tu vraiment rester mariée à lui en ayant plus aucun sentiments ? »
Je voulais lui prouver que l'amour n'est pas une violence comme celle-ci, et qu'avec moi, elle n'aurait aucune crainte.
On était plaqué contre un arbre à l'abris des regard, personne ne se doutait que je l'avais serré contre moi..

« Inconnu.  Je t’arrête tout de suite ! Je ne lui téléphonerai pas pour plusieurs raisons : Un : j’ai changé de numéro de portable et je ne tiens pas à ce qu’il le découvre. Deux : fou de rage, il pourrait s’en prendre à d’autres personnes et je veux que personne ne soit blessé. Et en trois : tu pourrais avoir des ennuis et je ne veux pas de ça pour toi. Tu es jeune tu as encore toute ta vie devant toi ! »
Je mettais rapidement mon index sur sa bouche, interrompant à la fin sa parole. Je ne voulais pas qu'elle aggrave ma colère car elle était déjà forte.
Je dois protéger une femme aussi belle, pour ne pas qu'elle s'amochie aussi rapidement.
« Si tu ne veux pas l'apeller, je le ferais.. Quel est son numéro de téléphone ? Je lui dirais pas que c'est pour cette raison, juste une rencontre.. Je m'en contre-fiche d'avoir des ennuies, une femme ne doit pas être battue, pense-tu vraiment que je vais repartir chez moi tranquillement ? Je ne suis pas ce genre de mec, et j'ai beau être jeune, je n'ai pas peur de mourrir aujourd'hui, et loin de là. »
Je sortais rapidement mon téléphone portable de ma poche, fixant la jeune femme, collée à l'arbre. J'attendais sa réponse, voulant le numéro de téléphone du vaut-rien.

Clément
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Anonymous


Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sujet Commun : Fête d'intégration Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 EmptySam 6 Aoû - 10:17
 
Fête d'intégration

La posture que prend l’inconnu me rappelle celle de mon mari à une différence près : Henry utilisait la force, celui devant moi ne l’utilisera pas. Mais ça n’empêche pas mon corps de réagir : Il tremble encore et mon regard est expressif. Lorsqu’il parle je me tends, je n’aime pas quand quelqu’un crie : car tout le monde peut l’entendre (même si c’est impossible ici vu l’environnement qui nous entoure) et ça me rappelle surtout les après-soirées arrosées de mon « mari ». Je baisse la tête et le regard, voulant cacher les émotions qui me traversent en ce moment et essayant de prendre sur moi pour lui répondre : « Moi je ne m’en fou pas ! » Levant les yeux vers lui, je dis d’une voix un peu plus forte : « Si tu veux vraiment te battre pour le droit des femmes, il existe d’autres solutions et plus légale »

Toujours dans le même esprit, je le vois coller sa bouche à mon oreille. Je ferme à nouveau les yeux me préparant à recevoir un ton de voix énervé ou une engueulade comme avec Henry. « Mon dieu Katie, il n’est pas Henry. Arrête de le comparer et d’avoir peur de lui. » A sentir son souffle dans mon cou je frissonne et la chair de poule s’empare de moi lorsque j’entends ses paroles. « Que vas-tu répondre Katie ? Alors qu’il a totalement raison ? » C’est plus facile à dire qu’à faire ! « Car même s’il m’a fait du mal, je ressens encore parfois des papillons dans le ventre à repenser aux moments heureux vécus avec lui. « Mais ce n’est plus de l’amour ça ! C’est juste de la nostalgie. Dis-lui et voit ce qu’il te dira ! » Je le regarde en silence : « Je ne sais pas… je ne sais plus… Tu sais, quand je repense à certains moments, je ressens encore quelque chose… »

Je sens rapidement son index sur ma bouche. Il veut que je me taise ? Très bien. Il ne me le dira pas deux fois. Je ne le prends pas mal même si je ferme un peu les yeux. Henry le faisait, mais d’une manière forte et me forçait à ne pas le regarder. L’inconnu ne me disait rien, tout se faisait en douceur même si je pouvais ressentir sa colère ! Je le vois ensuite sortir son téléphone. Si je ne pouvais pas appeler, lui le ferai. Je fais un signe de la tête négatif et lui dit d’une voix tremblotante : « Je suis désolée, je ne peux vraiment pas ! Si tu veux faire quelque chose, je préfèrerai que tu m’accompagnes chez un juge pour les papiers du divorce ou alors au commissariat pour porter plainte. »


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Anonymous


Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sujet Commun : Fête d'intégration Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 EmptySam 6 Aoû - 17:53
 


   
clément. ( Alasky )
    Integration party ( fête d'intégration )

U
ne femme aussi belle, se faire maltraîter, c'est incroyable. Les hommes de maintenant sont de plus en plus violent.
Ils ne veulent pas l'amour de la femme, juste son corps, sans âme, sans esprit.
C'est insancé, de ne vouloir que faire l'amour, l'intimité de la femme.. Et non, son corps en entier.
Comme quoi, la génération de maintenant à de bonnes qualités, ceux qui sont nés de la dernière pluie, veulent l'amour tel un vrai sentiment.
Il y a des hommes comme ça, qui n'ont pas le cerveau pareil que le n'autres, un cerveau sain et pur.
Savoir ce qu'une femme veut est difficile, seuls les bons hommes peuvent le savoir.
Je ne peux viser personne, car je n'en connais aucun, vu que je viens d'arriver.
Je n'ai rencontré qu'un seul, et c'est celui qui a sû me satisfaire dans les meilleurs moments.
Il n'y en a pas deux comme lui, c'est un homme parfait, invraisemblable.
Si j'aurais hétérosexuelle, je me serais battu jusqu'à la fin, sans même avoir son autorisation.

Je me tenais droit devant elle, en la plaquant contre le mur. Nos corps étaient collé l'un contre l'autre, comme si nous étions ami de grande enfance.
C'étaut un peu bizarre de voir une fille aussi belle proche de moi,c ar je ne l'avais jamais été.
Pour un homosexuelle, c'était une bonne expérience, si bonne qu'elle resterait dans ma mémoire: la première femme a qui je me suis lié d'amitié ou même d'amour.
Ecoutant les paroles de la jeune femme, je viens me retirer de son étreinte. Poussant sur son ventre.
Je la regardais de mon air énervé et déçu de sa réaction, je ne pensais pas du tout à ça.
« Si tu insistes » déclarais-je de ma voix triste et désolé.
Je venais déposer un doux baiser sur sa joue rapidement, prenant le flanc droit de son coup dans ma main droite.
Je sentais la douceur de sa peau sur mes doigts, frippés et tremblants.
Je venais laisse longuement, mes lèvres sur sa joue droite, sentant son fond de teint sur ses joues.
J'adorais sentir la douceur de ses joues sur mes lèvres pulpeuses. C'était si doux, que je voulais lécher de haut en as.

Je repartais vers le bar, de ma démarche simple et décu.
J'étais courbé sentant le déséspoir montait en moi, comme si la chose qui me tenait le plus au monde venait de s'écrouler devant moi, devant mes yeux ébaillits.
Je venais jusqu'à laisser couler une larme sur ma joue lisse, comme si la femme de ma vie, était partit.
Comme si mon espoir d'amour était anéantie.
Je revenais sur le bar, m'asseyant directement sur un siège, toujours courbé.
J'étais tout le contraire d'un piquet planté dans le sol. Je ne voulais pas paraître musclé et grand.
Juste bien, et heureux même si ce n'était pas du tout ce que je ressentais.
J'était même tout le contraire de ce que les gens pouvaient penser.


Clément
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Anonymous


Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sujet Commun : Fête d'intégration Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 EmptyJeu 25 Aoû - 21:25
 
Quand on annonce une fête à Burlington, vous pouvez être sûrs que je serai de la partie.  J'adore tous ces rassemblements, il me permettent de rencontrer du monde, et parfois même de ne pas rentrer seul. Bah quoi ? J'aime bien la compagnie d'une belle femme, où est le mal à ça ? Et puis de toutes façons j'suis pas un gars méchant, je ne fais pas collection non plus, contrairement à ce que pourraient penser certains. Non, au contraire, les femmes, je les respecte, et elles me le rendent bien.

Je débarque dans le parc de l'hôtel de ville vêtu d'un jean's plutôt classe et d'une chemise bleue ciel à motifs discrets. Au pieds je porte mes éternelles Converses. J'y suis tellement bien dedans que j'ai du mal à changer de modèle. En entendant la musique je commence à danser en m'avançant vers la foule faisant face à la scène. Je me retourne finalement pour découvrir les installations de la fête, et je repère au passage une belle femme (Saraya) qui semble seule et perdue. Ça n'est pas possible pour moi de la laisser toute seule, elle va finir par s'ennuyer ! Du coup, ni une ni deux, je m'avance vers elle et la salue :

Bonsoir ! Je m'appelle Thomas, je peux te tenir compagnie ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sujet Commun : Fête d'intégration Sujet Commun : Fête d'intégration - Page 3 Empty
 
Revenir en haut Aller en bas
Sujet Commun : Fête d'intégration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Journée d'intégration ! [Bizutage][Terminé]
» [Event 1] Soirée d'intégration
» Intégration progressive [libre]
» SUJET COMMUN — inauguration du Hibou Qui Lit
» Mission intégration [Evey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty :: Hors-jeu :: Les Archives-