Partagez|

(ft.Emery) Hey little sister, can I come inside ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Inscrit le : 20/09/2016
Messages : 140

Occupation : Initialement, il est écrivain, dépeignant dans ses romans des romances et critiques de société mélangées et est assez connu dans ce domaine. Il est également présentateur à la radio, animant une émission toutes les semaines sur les sorties cinéma à noter, il en fait une critique avec humour avec un professionnel. Il a également été engagé par un magazine pour réaliser un blog qui a le même ton que ses bouquins.
Mon carnet : Second d'une famille nombreuse et modeste. Se développe une passion pour l'écriture très tôt. Il développe également un humour et un très grand talent dans le social alors qu'en vérité c'est un nounours qui préfère son chez soi et ses petites habitudes bien tranquilles. Il a toujours eu une relation très dur avec son père, et a très tôt été forcé d'être un travailleur courageux. Maintenant il multiplie les fonctions. S'il est écrivain, cela fait 2 ans qu'il n'a plus écrit de livre, le syndrome de la page blanche, ça arrive même aux plus grands.

rp's: ( 0/4 libre )

- (ft. Lia) au détour de quelques mots
- (ft. Serena) harwood forever
- (ft. Emery) Hey little sister, can I come inside?
- (ft. Serena & Seb) la meilleure manière de l'apprendre.

MessageSujet: (ft.Emery) Hey little sister, can I come inside ? Dim 27 Nov - 15:03
 

❝ Hey little sister, can I come inside ? ❞emery&spencerSi l'hiver approchant ne m'aidait pas à devenir plus sociable, à rendre visite à la famille, à communiquer avec les gens, je restais un grand frère responsable et impliqué lorsqu'on avait besoin de moi. Quand Emery m'avait appelé pour que je garde Ivy tandis qu'elle se rendait au tribunal, je m'étais senti trop concerné que pour pouvoir refuser. Le fait de mon travail et de mes horaires malléables, il fallait avouer que j'étais le plus disponible pour ce genre de choses. Même notre mère travaillait encore et ses horaires ne permettaient pas qu'elle garde constamment ses petits enfants. Et puis, c'était l'occasion que je retrouve ma soeur que je ne fréquentais plus qu'aux réunions familiales, et il fallait dire ce qui était, difficile de discuter réellement avec une seule personne lors de ce genre d'événements.
Je me sentais également totalement concerné par son histoire avec l'autre pauvre type qui lui avait servi de mec à l'époque. Un vrai connard celui-là. Avant qu'elle ne soit enceinte, j'avais d'ailleurs déjà du intervenir lors de violences conjugales, le foutant dehors de chez elle, n'ayant pas peur de me battre quand il s'agissait de mes frères et soeurs pour lesquels je restais terriblement protecteur. Le fait était qu'elle était à l'époque encore terriblement sous son emprise et que cet éloignement n'avait pas duré.
Je pense que c'est à ce moment-là que elle et moi, nous avons commencé à nous éloigner, pourtant si proches à l'époque, elle avait le même caractère que moi, alors évidemment nous étions les deux que notre géniteur pouvaient le moins supporter. Cela forçait à se comprendre. Mais voilà, les années étaient passées, et nous ne nous étions jamais vraiment retrouvés.

Ce matin-là, je m'étais alors rendu chez elle pour garder Ivy, adorable petite, pendant qu'Emery se rendait une fois encore se battre contre le géniteur de cette dernière. La pauvre allait hériter de l'enfance difficile de sa mère. Cette enfant était déjà très éveillée pour son âge, sans doute du fait de son histoire. J'avais déposé Emery au tribunal pour qu'elle défende sa cause et nous étions retournés chez elle pour que Ivy puisse bénéficier de ses jouets et de son univers. De plus, vivant en colocation, je pouvais peu me permettre de revenir avec une enfant.
Nous avions joué toute la matinée, je comptais bien lui changer les idées et lui éviter de se confronter à toutes ces histoires de grands auxquelles elle avait déjà un peu trop participé malgré elle. Quand Emery me signala qu'elle était sortie, sans plus de détail, par texto, nous nous sommes apprêtés et avons rejoint la voiture. J'avais attaché la puce  sur son siège emprunté pour l'occasion et nous sommes partis pour le tribunal. Je me garais à proximité d'Emery qui nous attendait, et me penchais pour lui ouvrir la portière.  J'attendais qu'elle rentre pour lui demander : « Alors, comment ça s'est passé ? » J'espérais pour elle que sa niaque avait permis qu'elle garde ses droits et que la petite n'aie plus à subir un père alcoolique et aléatoire.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(ft.Emery) Hey little sister, can I come inside ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» REE ϟ la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder.
» Signature de contrat - Ray Emery
» “A best friend is a sister that destiny forgot to give you.” (ft. Cassiopée) [terminé]
» [Ile de Ronapura] Sister Act I : Une soeur appelée à prier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty :: Hors-jeu :: Les Archives :: RPs-