Partagez|

Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar

Inscrit le : 05/07/2017
Messages : 144

Crédits : @blueprimrose aka me
Occupation : officier de police
Statut : actuellement en pleine liaison dangereuse avec un donut au chocolat au lait
Sexualité : hétérosexuel

Mon carnet :


au détour d'une rue
en haut d'une falaise
une drôle de rencontre
du sucre et des flingues
please don't stop the music, or nah
burlington's golden boys (commun)

un avant goût du rp commun, ladies ?
venez voir les golden boys en action !




MessageSujet: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Jeu 6 Juil - 1:46
 
Le jeudi soir... Pas le jour préféré du jeune Noa. Pourquoi me demandez-vous ? Il suffit d'avoir en tête que des centaines d'étudiants arborent les rues en beuglant comme des vaches se dirigeant vers l'abattoir tout autour des résidences étudiantes, des bars, et tout autre lieu servant de l'alcool à foison, parfois à des mineurs ayant l'âge de jouer à candy crush.
C'était ce genre de jour de semaine qui lui faisait questionner son poste d'officier de police, car était-ce ça ce métier ? Raccompagner des jeunes complètements saoul susceptibles à tout moment de vomir sur son uniforme ? Très peu pour lui.
Il avait essayé ce soir-là de refourguer cette mission à un autre de ses collègues, une soirée tranquille au poste pendant que dehors c'était l'apocalypse de la vodka et des verres qui trinquent valait au moins tout l'or du monde, de l'univers sans trop exagérer.  
Noa était donc tranquillement installé à son bureau, les jambes nonchalamment installées sur son bois de mauvaise facture, une tasse de café à la main pour resté éveillé toute la nuit et les yeux rivés sur l'écran de son ordinateur qui diffusait une série qu'il avait l'habitude de regarder lorsqu'il ne se passait rien de bien intéressant au poste. Ce genre de soirées étaient des plus parfaite pour poser son cerveau à côté de soi, figurativement, tout était parfait jusqu'à ce que la quiétude et le calme qui régnait au poste ne soit rompu par le bruit grésillant de sa radio de police « Centrale ici voiture numéro 3, on nous signale un code 23-19 à la cité u avec demande d'une unité sur les lieux, terminé » un tapage nocturne ? Génial s'était souligné le jeune homme dans ses pensées avant de prendre le talkie-walkie raccordé à la radio pour répondre à l'appel lancé par la radio. « Ici Lazardis, je m'en charge, terminé » Répondit-il en raccrochant le talkie à son support dans un long soupir rempli de désespoir, adieu soirée netflix & chill, re-bonjour étudiants bourrés qu'il s’efforçait d'éviter. Noa se résignait dans sa tête en finissant d'abord d'une traite son grand café encore chaud en fronçant les sourcils à cause de la chaleur qui lui avait brûler la langue, puis il fermait son ordinateur avant de quitter le poste pour rejoindre son véhicule de fonction.
L'avantage qu'il trouvait une fois les fesses installées sur le siège c'est d’enclenché la sirène sur le tableau de bord afin d'arriver plus vite, de se débarrasser au plus vite de ce chantier et rentrer au poste glandouiller de nouveau. La sirène conférait toujours un sentiment de supériorité qui avait toujours amusé le grand brun, que ce soit les têtes qui se tournent au chant de la sirène ou bien les voitures qui se poussaient pour le laisser passer, Noa avait le sentiment alors d'être le roi du monde et oui, il lui en fallait peu.
Après quelques minutes d'un trajet perpétué à la sirène et à une vitesse bien au dessus des limitations, qui ne lui vaudrait en aucun cas une amende de toute manière, le voilà arrivé devant le lieu du "crime" et en parlant de crime ici, on pouvait aisément faire référence aux cadavres de bouteilles qui jonchaient la pelouse et tout les étudiants raides morts qui étaient couchés à côté. Noa quittait son véhicule en claquant la portière derrière lui, avançant vers la petite soirée les mains posées de chaque côté de sa taille en fronçant les sourcils de façon à lui donner un petit air sérieux. « La fête est finie, on remballe ! » Lança-il en marchant en direction de la porte d'entrée, son regard de grand méchant loup s'arrêtant sur quelques personnes qui semblait le dévisagé avant d'atteindre la porte qu'il poussait pour essayer de rentrer en ajoutant dans son sillon « Qui est la locataire des lieux ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ● Pretty Happy Princess

avatar

Inscrit le : 04/07/2017
Messages : 144

Crédits : Shiya (vava)
Occupation : Comédienne au théâtre
Statut : Célibataire
Sexualité : Hétéro

Mon carnet :
Rosie
- Noa - Ted - Commun - Commun 2


MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Jeu 6 Juil - 23:04
 
Ce soir c'est fiesta ! J'ai une copine qui organise une fête dans une résidence étudiante et elle m'a invitée. Elle sait que, même sans boire, je suis parfaitement capable de mettre l'ambiance, alors forcément je suis de la partie. Généralement, je danse beaucoup, je chante et je ris, jusqu'à ce que ça tourne à l'orgie, parce que les vomitos ça n'est pas franchement mon truc. Bref, j'enfile un pantalon noir moulant ainsi qu'un débardeur blanc et des tennis blanches aussi. Je relève mes cheveux en un chignon rapide, et je me dirige vers la fête. A peine arrivée, je me mets à danser, monte le son et chante à tue-tête. Ma pote me salue et me propose un verre que je refuse. Je ne bois que rarement d'alcool. Quoi, vous ne me croyez pas ? Je vous jure, je n'en ai tout simplement pas besoin pour faire la folle !!! Au contraire, je suis bien plus extravertie sobre que beaucoup d'autres sous les coups d'une bonne cuite. Et au moins, moi, j'ai (presque) toujours la maîtrise de mes mouvements. Pas comme ce gars qui vient me bousculer en m'aspergeant de bière bon marché. Bon, en soit on s'en fout que ça soit pas cher, c'est surtout l'odeur qui me dérange, j'avais pas prévu de sentir l'alcool toute la soirée et d'arborer cette magnifique tâche sur mon top blanc. Mais bon, vous m'avez déjà vu faire la tronche ? Non. Parce que ça sert à rien et que la vie est bien trop belle pour la gâcher avec des bêtises pareilles. Du coup je ris et je bois mon jus de fruit avant de me remettre à danser. Enfin, jusqu'à ce que je le vois. Ce beau brun ténébreux, vêtu d'une tenue de policier, me fait clairement de l'effet. Du coup je me tourne vers mon amie qui était à côté de moi et dit :

C'est pas vrai, t'as engagé un strip-teaseur !?

Sans attendre sa réponse, qui aurait été négative, évidemment, je me dirige vers cet apollon et ne me gêne pas pour poser une main sur son torse en affichant un regard et un sourire malicieux. Je réponds à sa question :

C'est moi, officier sexy, est-ce que vous allez me punir ?

Je me mordille la lèvre inférieure, et penche la tête sur le côté, aguicheuse mais amusée.

_________________


il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire ! Un peu d'eau fraîche et de verdure, que nous prodigue la nature, quelques rayons de miel et de soleil. (le livre de la jungle) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Inscrit le : 05/07/2017
Messages : 144

Crédits : @blueprimrose aka me
Occupation : officier de police
Statut : actuellement en pleine liaison dangereuse avec un donut au chocolat au lait
Sexualité : hétérosexuel

Mon carnet :


au détour d'une rue
en haut d'une falaise
une drôle de rencontre
du sucre et des flingues
please don't stop the music, or nah
burlington's golden boys (commun)

un avant goût du rp commun, ladies ?
venez voir les golden boys en action !




MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Jeu 6 Juil - 23:35
 
La faible luminosité et la musique qui lui tambourinait dans les tympans, Noa continuait sa quête quand à l'étudiant qui résidait dans les lieux, tâche quelque peu compliqué quand il prenait en compte le nombre de personnes présentes à la fête. Pourtant il s'essayait tant bien que mal à s’égosiller dans la foule pour asseoir son autorité « Qui est la propriétaire ici ?! » Se mit-il à crier jusqu'à vider l'air de ses poumons, sans réponses.
La situation commençait légèrement à lui courir sur le haricot, en restant le plus poli possible, il avait à ce moment précis envie de se la jouer comme le personnage du Texan dans les Simpson et tirer en l'air avec son arme pour attirer l'attention sauf qu'ici se n'aurait pas été sans conséquences avec le plafond au dessus de sa tête... Il n'avait pas d'autre choix que celui de garder son calme.
C'était sans compter sur une demoiselle qui se précipita sur lui à toute vitesse, prenant visiblement ses aises plus que grandement quand elle posa une main sur son torse, certes elle était tout à fait charmante mais le fumet d'odeur de bière qui la suivait trahissait son état en plus de sa remarque. Noa fit les gros yeux, avait-il réellement l'air d'un playboy enduit d'huile qui se trémousse sur de la mauvaise musique pour de l'argent ? Ah ça non ! « Non mais ça va pas la tête, vous êtes ouvertement en train de vous en prendre à un agent des forces de l'ordre mademoiselle. » lui lança-il d'un ton très sérieux en saisissant le poignet de sa main encore posée sur son torse pour l'éloigner de lui sans pour autant la quitter du regard, la fusillant même de ses iris bleu. « Puis visiblement vous avez l'air à en juger par la forte odeur de bière qui vous suit, d'avoir plutôt trop bien profité de la fête mademoiselle. Un petit tour en cellule de dégrisement vous fera réagir à vos actes. » Lui lança-il tout en gardant son poignet refermé dans sa main et sortant de l'autre son jeu de menottes pour les lui passées aux poignets et l'emmener au poste.
Avant de partir de la maison, il se frayait un chemin, là où jusqu'où la musique semblait provenir. Si il ne pouvait pas se faire respecter en criant, il le ferait en faisant ce que n'importe quel jeune en transe déteste, sans l'ombre d'une hésitation donc, il débrancha la stéréo sous une pluie de plaintes de l'assemblée  « J'ai dis, la fête est terminé. » conclu le grand brun en rebroussant chemin inverse, emmenant la jeune fille avec lui vers l'extérieur « Quand à nous, allons-y ! » lui lança Noa d'un petit air victorieux tout en marchant en direction de la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ● Pretty Happy Princess

avatar

Inscrit le : 04/07/2017
Messages : 144

Crédits : Shiya (vava)
Occupation : Comédienne au théâtre
Statut : Célibataire
Sexualité : Hétéro

Mon carnet :
Rosie
- Noa - Ted - Commun - Commun 2


MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Ven 7 Juil - 16:31
 
Même si j'ai parfois tendance à faire n'importe quoi, je ne m'étais encore jamais faite arrêter. En m'avançant vers ce beau brun au milieu de ces vieux ados complètement déchirés, j'ai vraiment cru qu'il était un strip-teaseur, sinon jamais, au grand jamais je n'aurais agi de la sorte. On a beau me dire folle, je ne le suis pas vraiment, je suis simplement extravertie, et j'aime rire et m'amuser. Du coup, quand ce bel apollon m'attrape le poignet pour m'éloigner de lui et qu'il me passe les menottes après m'avoir fait une remarque cinglante, je suis carrément interloquée. J'ouvre la bouche, surprise, et détourne les yeux en rougissant en voyant ses beaux yeux me mitrailler du regard. J'allais contester quand il me dit que j'ai bu, mais je me doute bien qu'il ne va pas me croire. Il est clair que je pue la bière, et j'aurai bien du mal à être crédible dans cet environnement. Du coup je ne dis rien, mais je le suis du regard quand il va éteindre la musique sous les reproches. Sa prestance, son autorité naturelle, sans parler du fait qu'il m'ait touchée avec fermeté mais douceur en m'attachant me rendent toute chose, mais je mesure la gravité de la situation, alors je ne dis rien quand il revient vers moi pour m'emmener vers sa voiture. Au contraire, je me tourne vers mon amie pour lui faire un sourire, afin qu'elle comprenne que tout ira bien. Je suis le beau policier jusqu'à sa voiture sans un mot et je le laisse m'enfermer à l'arrière. Quand finalement il s'installe derrière le volant, je l'observe et lui dit :

Vous ne me croirez pas si je vous dis que je n'ai rien bu, n'est-ce pas ?

Oui, c'est vrai, je fais moins la fière, là, mais j'aimerais vous y voir moi, j'ai pas franchement envie de me retrouver au milieu des poivrots dans sa cellule de dégrisement ! J'affiche cependant un petit sourire gêné au bel homme. Je connais sa réponse, mais j'espère qu'il me fera passer un test d'alcoolémie avant de me jeter derrière les barreaux en mauvaise compagnie.

_________________


il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire ! Un peu d'eau fraîche et de verdure, que nous prodigue la nature, quelques rayons de miel et de soleil. (le livre de la jungle) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Inscrit le : 05/07/2017
Messages : 144

Crédits : @blueprimrose aka me
Occupation : officier de police
Statut : actuellement en pleine liaison dangereuse avec un donut au chocolat au lait
Sexualité : hétérosexuel

Mon carnet :


au détour d'une rue
en haut d'une falaise
une drôle de rencontre
du sucre et des flingues
please don't stop the music, or nah
burlington's golden boys (commun)

un avant goût du rp commun, ladies ?
venez voir les golden boys en action !




MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Ven 7 Juil - 20:00
 

Arrivés à la voiture, Noa ouvrit la portière arrière afin de laisser entrer la jeune femme afin qu'elle s'asseye sur la banquette. Il n'était pas rare qu'à ce genre de soirées il embarque avec lui une ou plusieurs personnes mais c'était bien la première fois qu'une d'entre elles le prenait pour un strip-teaser.
Une fois la demoiselle installée, le grand brun referma la portière en faisant le tour du véhicule pour parvenir au côté conducteur et à son tour, rejoindre l'habitacle de l'automobile. Avant toute chose, il devait impérativement prévenir ses collègues que la situation avait été prise en charge à l'aide de la radio de police installée sur le tableau de bord « Voiture 3, ici unité 6, fin de l'intervention. Je ramène une individu au poste terminé. » déclara-il à l'aide de l'appareil avant de le rebrancher sur sa station.
Aux mots de la demoiselle, Noa jeta d'abord un regard dans le rétroviseur intérieur de la voiture avant de pivoter légèrement dans son siège pour se tourner vers elle, haussant un de ses deux sourcils durant quelque secondes avant d'étouffer un petit rire qu'il réprimandait pour garder sont sérieux.
« Par quoi je commence ? Le fait que vous vous êtes jetée délibérément sur moi en criant comme une folle sortie de l'asile ou bien le fait que vous embaumer actuellement l'habitacle de mon véhicule de service ? Je vous laisse choisir. » Commença-il en la regardant avec un petit sourire amusé qui rehaussait ses pommettes. « Non plus sérieusement, je vais vous emmener au poste faire un petit test d'alcoolémie et contrôler votre identité et si vous êtes finalement blanche comme neige je n'aurais aucune raison de vous retenir. Bien que je dois avouer que c'est bien la première fois qu'on me fait ce coup là ! »
Ajouta Noa en riant avant de se tourner vers le volant afin d'enclencher le contact pour démarrer et quitter cet endroit qui peu à peu commençait à se vider d'étudiants mécontents d'être privés de musique, s'engageant dans la rue en direction du centre-ville pour rejoindre le poste.
Bizarre, à cette heure pourtant tranquille, il y avait une circulation dense sur la route et oh que ça pouvait énerver le jeune homme qui n'avait aucune patience. Il jeta un bref coup d’œil dans le rétroviseur intérieur pour s'adresser à la demoiselle « Accrochez vous si ce n'est pas déjà le cas, je vais mettre la sirène, on se traîne ! » Lui lança-il avait de saisir la sirène qu'il déclenchait en sortant un bras par la fenêtre pour la poser sur le toit, et en avant les voitures qui se pousse pour lui laisser le chemin, Noa content comme un enfant le soir de noël zigzaguait entre les voitures. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ● Pretty Happy Princess

avatar

Inscrit le : 04/07/2017
Messages : 144

Crédits : Shiya (vava)
Occupation : Comédienne au théâtre
Statut : Célibataire
Sexualité : Hétéro

Mon carnet :
Rosie
- Noa - Ted - Commun - Commun 2


MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Ven 7 Juil - 23:21
 
C'est clair que je ne suis pas très crédible en disant que je suis sobre, étant donné la forte odeur de bière qui se dégage de ma personne. Du coup, je ne peux vraiment pas en vouloir à l'agent qui vient de m'arrêter, à sa place je ne me serais pas crue non plus ! Mais j'apprécie sa manière de me le dire. Je vois bien que je suis légèrement ridicule, mais au lieu de me rabaisser comme une moins que rien, il est juste sincère en me faisant des remontrances malgré tout. C'est vrai que j'ai agi comme une folle, en même temps j'ai souvent l'air d'une folle, parce que j'adore rire et plaisanter ! Je me suis laissée prendre par l'ambiance et j'ai sincèrement cru que mon amie avait engagé un strip-teaseur ! Franchement, qui pourrait me blamer, il est vraiment très sexy ce flic, s'il avait décidé de se déshabiller pour gagner de l'argent, il se serait sûrement fait une fortune. Mais en effet, j'aurais dû réfléchir, et me dire que ça pouvait réellement être un policier. Bref, avec un sourire en coin je réponds :

J'avoue que j'y suis allée un peu fort, mais je n'y peux rien, vous étiez tout beau dans votre uniforme et je n'ai pas pu m'en empêcher. Je suis désolée. J'affiche une moue faussement contrite mais réellement désolée, et je poursuis : Et quant à l'odeur, vous pouvez remercier un des alcoolos de la soirée qui a renversé son verre sur mon débardeur. Je lui montre la tache du regard, et ajoute, avec un sourire en coin : Je l'aurais bien enlevé mais... Je lève les mains pour lui montrer les menottes, en riant. Bien sûr je plaisante. Je ne vais pas me déshabiller non plus... Déjà que j'y suis allée un peu fort tout à l'heure et que je me retrouve menottée à l'arrière d'une voiture de police... Bref, il m'explique ce qu'il va se passer, et je souris en l'entendant rire. En même temps il n'est pas la première personne que j'étonne, j'y suis habituée, mais j'aime le fait qu'il rit plutôt qu'il me menace ou quoi. Quand il me dit gentiment de m'accrocher, je me cale au fond du siège et l'entend mettre la sirène avant d'accélérer et de slalomer entre les voitures. Je ressens l'adrénaline de la vitesse mais je sens aussi que cet homme est à l'aise derrière son volant, en totale maîtrise de la situation, et ça le rend encore plus attirant.

_________________


il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire ! Un peu d'eau fraîche et de verdure, que nous prodigue la nature, quelques rayons de miel et de soleil. (le livre de la jungle) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Inscrit le : 05/07/2017
Messages : 144

Crédits : @blueprimrose aka me
Occupation : officier de police
Statut : actuellement en pleine liaison dangereuse avec un donut au chocolat au lait
Sexualité : hétérosexuel

Mon carnet :


au détour d'une rue
en haut d'une falaise
une drôle de rencontre
du sucre et des flingues
please don't stop the music, or nah
burlington's golden boys (commun)

un avant goût du rp commun, ladies ?
venez voir les golden boys en action !




MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Sam 8 Juil - 22:13
 
Le jeune homme conduisait malgré la vitesse plutôt aisément, il aurait pût se laisser distraire par les propos de la demoiselle qui lui avait subtilement glissé l'opportunité qu'il avait manqué en la menottant. Parfois il valait mieux pour une personne exerçant cette activité de faire preuve d'un bon raisonnement et d'un exemple de conduite sauf qu'à ce moment, il fût prit d'une petite prise de confiance. Était-ce l'heure tardive ou bien la charmante compagnie présente à l'arrière mais celui-ci répondit après un bref instant « Je rate une sacrée opportunité en effet, c'est bien dommage ! » Lança-il du tac au tac en poussant un faux soupir de désespoir face à cette malheureuse chance qui lui était passée sous le nez.
Evidemment, il avait répondu de manière à ce que ne soit pas embarrassant ni déplacé, le comble aurait été que la demoiselle finisse par porter plainte contre un agent des forces de l'ordre.
Après cette brève incartade, Noa avait reprit son sérieux, se concentrant un peu plus sur la route jusqu'à bientôt arriver au commissariat devant lequel il se garait puis coupa le contact du véhicule pour en sortir, faisant le tour de celui-ci comme lors de son départ pour ouvrir la portière arrière où était assise la jeune femme. « Si mademoiselle veut bien se permettre de me suivre. » Lui dit-il poliment, accompagnant ses dires par un geste de la main qui la priait de sortir puis quand cela fût fait, la guida jusqu'à l'entrée du poste duquel il lui tenu la porte en la refermant derrière eux. Il aurait pût bien-sûr lui enlevé les menottes depuis un long moment mais bien qu'il en aurait eu envie, il se devait de respecter la procédure, peu importe l'individu en face de lui.
Maintenant, il n'avait plus aucune raison de ne pas lui les enlevés, il sorti la petite clé de son trousseau et les ouvrit en lui adressant de nouveau un charmant sourire. « Si vous voulez bien me suivre, je vais vous faire passer un petit test d'alcoolémie comme prévu. Ne vous en faites pas, c'est loin d'être bien méchant ! » Dit-il tout en emmenant la jeune demoiselle dans la salle où se trouvait l'éthylomètre, puisqu'il l'avait oublié plus tôt, car oui quelque fois Noa est une vraie tête en l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ● Pretty Happy Princess

avatar

Inscrit le : 04/07/2017
Messages : 144

Crédits : Shiya (vava)
Occupation : Comédienne au théâtre
Statut : Célibataire
Sexualité : Hétéro

Mon carnet :
Rosie
- Noa - Ted - Commun - Commun 2


MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Dim 9 Juil - 17:25
 
Ce n'est clairement pas moi qui vais porter plainte contre un policier pour m'avoir fait la remarque qu'il vient de faire. Au contraire, même si je vois qu'il plaisante, j'avoue que c'est plutôt flatteur. Et puis en toute honnêteté, je n'aurais pas très envie de refuser une quelconque avance de sa part. Pourtant je ne suis carrément pas du genre à dire oui au premier venu. Au contraire, je n'ai eu que peu de partenaires, mais cet agent me fait un effet que je ne m'explique pas. Est-ce le costume ? Son autorité naturelle ? Peut-être bien, mais pour le moment, j'espère surtout que je n'aurai aucun problème. Je n'ai pas réellement envie de passer la nuit dans une cellule de dégrisement en mauvaise compagnie. Avec lui, je dis pas, mais je doute qu'il passe sa nuit dans une cellule. Bref, à sa remarque, j'affiche un sourire en coin, révélant mon plaisir de recevoir un tel accueil de sa part. Enfin, j'imagine qu'il doit jouer ce type de numéro à bon nombre de jeunes femmes. Il doit être habitué à plaire, ça ne fait aucun doute à mes yeux ! Quand finalement nous arrivons au commissariat, je l'observe faire le tour de la voiture et la phrase parfaite qu'il m'adresse aurait pu me laisser penser à un rendez-vous galant si je n'avais pas eu les mains menottés et si je n'allais pas entrer dans un endroit généralement fréquenté par des malfaiteurs. J'offre un sourire à l'officier handsome, et le suis à l'intérieur, où il se décide enfin à me libérer les mains. Je me masse les poignets doucement, non pas parce que j'ai eu mal (il n'avait pas serré), mais par réflexe, peut-être pour faire comme ce qu'on voit dans les films, ou bien pour m'assurer que je suis bel et bien libre. Je réponds à son sourire sans le quitter des yeux. Ce gars est vraiment très fort. Malgré le fait qu'il m'ait arrêtée, et qu'il menace de m'envoyer en cellule de dégrisement, je ne peux pas m'empêcher de le trouver charmant et prévenant. Bref, il essaie de me rassurer leur l'utilisation de l'éthylomètre, mais le fait est que j'ai souvent dû souffler dedans. Ça n'est pas la première fois qu'on me pense soûle alors que je ne le suis pas. Seulement, je ne me suis encore jamais fait embarquée, et encore moins par un aussi sexy policier. Enfin, je ne lui dis rien de tout cela bien évidemment, et je le suis dans une salle inoccupée. Je décide de relâcher ma longue chevelure que j'avais remontée en un chignon pour la soirée, pour la simple et bonne raison que le-dit chignon ne devait sûrement plus ressembler à rien. Je mets ma tignasse d'un seul côté pour ne pas être gênée, et m'avance vers le jeune homme pour souffler dans l'appareil avec toute la force dont mes poumons sont pourvus. N'ayant absolument rien bu de la soirée, je n'ai aucun doute quant au résultat mais je pose ma main sur la table à côté de moi pour m'appuyer et, toujours sans le quitter des yeux, je souris et demande :

Alors ? Vous savez que si le test est négatif vous devrez m'offrir un café n'est-ce pas ?

Oui, je lui fais du rentre dedans, et alors ? Il me plaît je n'y peux rien ! Et puis bon, qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ? Et il pourra toujours faire comme s'il n'avait pas entendu s'il n'est pas intéressé, étant donné que j'arbore un large sourire pouvant laisser entendre que je plaisante.

_________________


il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire ! Un peu d'eau fraîche et de verdure, que nous prodigue la nature, quelques rayons de miel et de soleil. (le livre de la jungle) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Inscrit le : 05/07/2017
Messages : 144

Crédits : @blueprimrose aka me
Occupation : officier de police
Statut : actuellement en pleine liaison dangereuse avec un donut au chocolat au lait
Sexualité : hétérosexuel

Mon carnet :


au détour d'une rue
en haut d'une falaise
une drôle de rencontre
du sucre et des flingues
please don't stop the music, or nah
burlington's golden boys (commun)

un avant goût du rp commun, ladies ?
venez voir les golden boys en action !




MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Dim 9 Juil - 21:31
 
Une fois dans la salle, Noa allait pour ouvrir la petite armoire en taule blanche où était entreposé toute sorte d'objet, utiles comme beaucoup moins, dans cette même armoire était entreposé l'éthylomètre qu'il prenait d'une main. Il y en avait plusieurs, celui-ci n'était certes pas le plus récent mais il était encore en merveilleux état, il lui suffisait simplement de souffler un peu dessus pour enlever la poussière qui s'était déposé dessus et il paraissait comme neuf.
Pendant ce temps la demoiselle avait lâché ces cheveux qu'elle avait relevée plutôt élégamment à la base, s'était-il dit mais il fallait bien avouer que les cheveux lâchés lui allaient tout aussi bien voir plus, puis une délicate odeur féminine sûrement celle de son parfum retenu dans ces cheveux lui arrivait jusqu'au narine, une sensation loin d'être déplaisante.
Toutefois celui-ci contenu son sérieux et fit quelques pas après avoir refermé l'armoire pour tendre l'appareil à la jeune femme afin qu'elle souffle dans le dispositif prévu à cet effet. Il ne fallait pas plus que quelques secondes pour obtenir un résultat qui comme elle l'avait clamé pendant les trois quart de la soirée, était négatif.
A cet instant, Noa se sentait extrêmement gêné de ne pas l'avoir cru,
c'est vrai au fond, il l'avait amenée jusqu'ici pour des queues de prunes mais dans un sens, sa réaction plutôt folle l'avait prit de cours et ce n'était pas rare que les gens éméchés prétendent à longueur de temps qu'ils étaient totalement sobre.
Quand aux dires de la demoiselle, le jeune homme y répondit d'abord avec un sourire en coin. « Et bien... Je crois en effet que je vous doit un café ! » Commença-il en la regardant d'un air désolé, levant sa main libre pour se gratter le sommet de la tête d'un petit air gêné.
« Je peux vous proposé le délicieux café corsé des officier dans la cafetière de la salle de pause ou bien celui du distributeur au mieux. » Poursuivit-il en riant à sa bien piètre proposition, il aurait voulu lui proposer mieux mais vu l'heure tardive cela s'avérait bien compliqué puis s'il lui proposait ça pour plus tard peut-être que celle-ci trouverait ça déplacé ? Noa n'avait pas envie d'être incorrect, cependant, il n'avait pas envie que celle-ci s'en aille si facilement. Au fur et à mesure de la soirée, il avait bien apprécier la compagnie qu'elle lui avait apporté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ● Pretty Happy Princess

avatar

Inscrit le : 04/07/2017
Messages : 144

Crédits : Shiya (vava)
Occupation : Comédienne au théâtre
Statut : Célibataire
Sexualité : Hétéro

Mon carnet :
Rosie
- Noa - Ted - Commun - Commun 2


MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Dim 9 Juil - 22:23
 
Je m'étonne moi-même de la manière dont j'ai pu retourner la situation à mon avantage. Le fait que je n'ai pas bu n'empêche rien au fait que je l'ai pris pour un strip-teaseur et que j'ai outrepassé mes droits lors de notre rencontre. Pourtant, quand il se rend compte que je n'ai, en effet, absolument pas bu, il semble plus gêné qu'autre chose, et je trouve ça adorable. Sa proposition me fait sourire, je me doutais bien de toutes façons qu'il n'y avait pas de superbes machines à expresso dans un commissariat, mais il semble gêné de ne pas avoir mieux à m'offrir, là tout de suite.

Va pour la cafetière alors, ça ne me dérange pas si c'est un peu corsé. Enfin, à condition que vous en preniez un avec moi.

Je lui souris, pour lui faire comprendre qu'en réalité, je m'en moque complètement du café, moi ce qui m'intéresse, c'est passer un peu de temps avec lui. Et alors qu'il allait partir pour chercher nos boissons, je lui demande : Est-ce que vous pourriez me dire où sont les toilettes s'il vous plaît ? J'aimerais essayer de faire partir cette horrible odeur de bière de mon top...

Une fois aux toilettes, je me regarde dans le miroir, et ce que je vois ne me plaît pas trop mal, mise à part l'énorme tache dégueulasse qui orne mon t-shirt. Du coup, après m'être passé un peu d'eau sur le visage, je quitte mon haut et essaie de passer la tache à l'eau et au savon. Ça ne part pas vraiment, mais au moins ça sent meilleur. Du coup je passe le vêtement quelques secondes sous la soufflerie destinée à sécher ses mains, et le met de nouveau. Même si j'avais fait de l'humour sur le fait de l'enlever devant le charmant officier, je ne comptais pas sortir en soutien-gorge, de peur de me faire arrêter cette fois pour attentat à la pudeur. Bref, même s'il est toujours un peu mouillé, mon t-shirt sera mieux sur moi pour le moment.

_________________


il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire ! Un peu d'eau fraîche et de verdure, que nous prodigue la nature, quelques rayons de miel et de soleil. (le livre de la jungle) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Inscrit le : 05/07/2017
Messages : 144

Crédits : @blueprimrose aka me
Occupation : officier de police
Statut : actuellement en pleine liaison dangereuse avec un donut au chocolat au lait
Sexualité : hétérosexuel

Mon carnet :


au détour d'une rue
en haut d'une falaise
une drôle de rencontre
du sucre et des flingues
please don't stop the music, or nah
burlington's golden boys (commun)

un avant goût du rp commun, ladies ?
venez voir les golden boys en action !




MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Lun 10 Juil - 1:53
 
Même si Noa avait un don rare pour ne rien laisser transparaître de ses pensées quand il le voulait, il était satisfait de la réaction suivie de la réponse de la demoiselle. Elle aurait très bien pût le blâmer d'une phrase du genre : 'je vous l'avait bien dit' et prendre le café pour lui jeter à la figure afin de l'ébouillanté mais non, elle était extrêmement plaisante avec lui. Peut-être était-ce dû à la souplesse qu'il exerçait dans son métier ou le charme qu'il avait visiblement dégagé au début de la soirée mais il était ravi. Une chance pour lui que sa coéquipière n'était pas toujours avec lui, son côté bête féroce dans ce genre de situations l'aurait peut-être fait fuir.
En tout cas, le grand brun hocha poliment la tête en agrémentant ce geste par un sourire.
« Va pour le délicieux café corsé du poste ! Puis c'est gentil de convier, même si c'est un peu comme chez moi ici, j'accepte volontiers l'invitation. J'en ai bien besoin ! » Lui répondit-il en continuant de sourire bêtement, oui bêtement et il ne pouvait pas s'en empêcher tant que son interlocutrice lui souriait encore. Il se résigna puis fit volte-face pour commencer à se mettre en route afin d'aller chercher le précieux sésame quand il fût interpellé par la demoiselle qui cherchait le chemin des toilettes. « Bien-sûr oui ! » commença-il en ouvrant la porte, s'arrêtant dans le cadrage de celle-ci pour pointer du doigt un coin au fond du couloir éclairé par les lumières automatiques lorsque son doigt se leva en l'air. « C'est la porte tout à droite au fond du couloir, si vous avez besoin d'aide vous n'aurez qu'à crier au secours, il y a plus personne à cette heure. » Conclu-il en riant avant de se pousser de l’entrebâillement pour la laisser passer et quand à lui, prendre le chemin inverse jusqu'à la salle de repos.
Il y avait encore du café tout prêt dans la cafetière et tout chaud en plus de ça, les gars qui étaient partis depuis peu n'avaient sûrement pas le cœur à tout boire et tant mieux, la flemmardise du jeune l'homme ne lui accordait pas la patience d'en faire du nouveau. Il prit donc deux tasses dans lesquels il versait le café fumant et la boîte de sucres pour la demoiselle qu'il glissa dans la pliure de son coude en faisant chemin inverse, s'arrêtant dans le couloir au niveau de la porte tout en haussant un peu la voix.  
« Alors, vous vous en sortez avec cette tâche ? Je peux toujours mettre du café dessus pour masquer l'odeur ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ● Pretty Happy Princess

avatar

Inscrit le : 04/07/2017
Messages : 144

Crédits : Shiya (vava)
Occupation : Comédienne au théâtre
Statut : Célibataire
Sexualité : Hétéro

Mon carnet :
Rosie
- Noa - Ted - Commun - Commun 2


MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa) Lun 10 Juil - 12:34
 
Le sourire de l'officier est vraiment communicatif, et ce, même si j'ai tendance à toujours sourire pour un rien. Je lui demande s'il peut m'indiquer les toilettes pour essayer d'enlever la tache de mon haut, et sa réponse me fait lever un sourcil. Besoin d'aide ? J'ai peut-être (sûrement) l'esprit mal placé, mais je ne vois pas en quoi il pourrait m'aider, hormis pour enlever le t-shirt sale qui me couvre... Et le fait qu'il précise que nous sommes seuls me procure un petit sourire en coin. Je ne suis pas une espèce de chaudasse qui dit fait du rentre dedans à tous les hommes sexy qu'elle rencontre, mais je ne peux pas m'empêcher de répondre, amusée :

C'est bon à savoir...

J'affiche un grand sourire en passant devant le bel homme et je rejoins les toilettes. La suite, vous la connaissez, et alors que je renfile mon top encore carrément mouillé, je l'entends me crier quelques mots depuis le couloir. Je ris bêtement, réponds : Ça devrait aller ! J'arrive ! en criant et sort le rejoindre, avec une moue désolée sur le visage.

Mais du coup je suis désolée, il est encore un peu mouillé, mais à moins que vous ayez un sèche-linge dans vos locaux, je ne peux malheureusement pas y faire grand chose.

Je hausse les épaules et lui souris. C'est vrai que pour le coup, j'affiche un peu mon dessous à dentelles, en mode concours de t-shirt mouillé, mais bon je n'y peux rien et je ne suis pas particulièrement pudique alors ça ne me gêne pas vraiment. J'espère juste que je ne le mettrai pas trop mal à l'aise en m'affichant de la sorte.

_________________


il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire ! Un peu d'eau fraîche et de verdure, que nous prodigue la nature, quelques rayons de miel et de soleil. (le livre de la jungle) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa)
 
Revenir en haut Aller en bas
Please don't stop the music, or nah (Ally + Noa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Don't stop the music [pv Charmas] [HOT]
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» 05_ i just can't stop loving you
» Music Mania V
» Music is my life •

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty :: Burlington :: UVM - Université du Vermont :: Résidences Etudiantes-